Un petit mot

1er août 2020

UN P’TIT MOT

LE ROYAUME DE DIEU

TEL UN TRÉSOR

Les paraboles décrivant les différentes facettes du Royaume de Dieu nous sont encore servies ce dimanche. Il s’agit aujourd’hui des paraboles du trésor caché, de la perle de grande valeur et du filet. Jésus y explique notamment que « le Royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ » (Mt 13,44).

En effet, rencontrer Dieu et le connaître est un grand honneur et constitue un immense enrichissement. Devenir fils du Royaume par le baptême et une vie chrétienne authentique, c’est accepter d’entretenir une relation avec un personnage si bon, si grand, si admirable, si puissant. Il est celui qui a créé le ciel et la terre, c’est-à-dire tout l’univers, dans sa complexité qu’aucun scientifique ne peut contester, mais aussi dans sa beauté. Oui, le monde est beau : les fleuves, les océans, les mers ; les fleurs, les arbres, les plantes ; les montagnes, les collines, les vallées, etc. La beauté de la nature révèle la grandeur de son Créateur divin.

Que penser alors lorsqu’un tel Dieu se propose d’être notre ami, notre frère ? C’est le cas de Jésus-Christ, le Fils de Dieu, le Fils du ‘’Boss’’. Dieu nous invite à marcher au quotidien avec lui et à intégrer sa famille, qu’on appelle communément l’Église ou encore le Peuple de Dieu. Quel honneur ! Quelle joie ? Nous comprenons qu’il nous faut tout faire pour y être : opérer tous les détachements et tous les sacrifices nécessaires pour être avec le Seigneur, dans son Royaume. C’est le sens de la parabole du trésor caché. C’est l’investissement le plus important et le plus rentable qu’on puisse faire.

Par ailleurs, le roi Salomon donne une grande leçon aux décideurs de tout bord, dans la première lecture. Lorsque Dieu lui a dit : « Demande ce que je dois te donner » ? Salomon a répondu ceci : « Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu’il sache gouverner ton peuple et discerner le bien et le mal ». Salomon a demandé la sagesse pour savoir exercer le pouvoir royal et gouverner son peuple d’une façon juste. Dieu la lui a accordée ainsi qu’une grande fortune. Prions spécialement pour nos gouvernants, nos parlementaires, nos sénateurs et nos maires pour qu’ils écoutent la voix de Dieu et qu’ils agissent selon sa sagesse pour le bien du peuple.

P. Yves KISSI